*Photo de Pinterest

En cherchant une idée d’article, je me suis rendue compte que je ne vous ai jamais vraiment parlé de ma passion. J’ai toujours beaucoup aimé les chevaux, je ne sais pas vraiment pourquoi, mais quand j’étais petite mes parents regardaient beaucoup les courses de trot des chevaux à la télévision, peut-être que c’est lié? Je ne sais plus vraiment. Ce que je me rappelle par contre, c’est de mon cadeau d’anniversaire pour mes 8 ans : mes parents m’ont inscrit dans un club équestre et j’allais pouvoir monter à cheval. Un rêve! J’étais tellement heureuse.

J’ai donc commencé de monter à poney à 8 ans. J’avais des leçons une fois par semaine, j’ai fais des stages de journée entière. On faisait des balades, des cours de sauts d’obstacles, des jeux, … J’ai aussi passé mes 3 premiers galops (pour ceux qui ne connaissent pas, les galops sont l’appellation officielle des différents niveaux de compétences).

Je suis ensuite passée à cheval car forcément j’avais grandis. J’ai continué de monter toutes les semaines, j’ai commencé le dressage et j’ai également passé mon galop 4. Ensuite, le club m’a forcément proposé de participer à des concours de saut d’obstacles. J’ai accepté et j’en ai fais quelques uns mais pour quasiment tous, je n’en garde pas un bon souvenir : des larmes de déception, des erreurs à cause du stress, des mots mals placés de ma monitrice, … J’ai donc réalisé que je n’étais pas faite pour cela et que je voulais garder ma passion en tant que loisir et pas en tant que compétition. Et après, j’ai commencé à avoir des douleurs aux genoux à cause de mes rotules, j’ai donc été obligé d’arrêter à 15 ans…

Après une pause de 4 ans à cause de mes problèmes de genoux mais aussi par manque de temps avec l’école, j’ai repris le cheval à 19 ans, dans le même club équestre, avec ma meilleure amie. On a repris doucement en retrouvant petit à petit nos habitudes, on adorait passé ce moment de la semaine ensemble et j’étais tellement contente de retrouver ces sensations. Mais beaucoup de connaissances que j’avais dans ce club étaient parties, il n’y avait plus les mêmes chevaux et les mêmes poneys, il n’y avait plus la même ambiance. Forcément en 5 ans, beaucoup de choses changent… Ma meilleure amie a arrêté par manque de temps et moi j’ai arrêté au bout de 10 mois.

Et 4 ans après, j’ai voulu tenter l’expérience de la demi-pension. J’ai trouvé une opportunité en or avec un cheval dans une écurie à 5 minutes de chez moi et en plus, la demi-pension n’était pas excessivement chère.

La première fois, j’ai monté le cheval en carrière avec sa propriétaire et une amie à elle qui montaient également avec moi. J’ai beaucoup aimé reprendre le cheval dans un tout autre contexte. La deuxième fois, nous sommes partis en balade et malheureusement, je me suis rendue compte que le cheval était plus rude que je le pensais et j’ai fais une chute, pas de gros bobos mais des grosses courbatures et talures le lendemain. Ensuite, je suis revenue montée le cheval deux fois par semaine et je me suis retrouvée toute seule. Au début, j’ai aimé cette « liberté » de pouvoir faire ce que je voulais comme activité et à l’heure que je le souhaitais. Ça m’a beaucoup changé de mon club équestre. J’ai aussi voulu essayer le travail à pied en longe : un gros échec pour moi car je ne l’avais jamais appris dans mon club équestre. J’ai donc continué en carrière uniquement, car je n’avais pas confiance au cheval et en moi-même pour retenter une balade…

Cette expérience a duré un peu plus d’un mois et demi et j’ai du arrêté à cause de douleurs au niveau des tendons d’Achille : je ne m’étirais pas avant de monter, j’ai donc trop sollicité mes tendons. Mais ma décision d’arrêter n’a pas été prise qu’à cause de ses douleurs, mais aussi à cause de l’écurie qui était uniquement en extérieur (je me voyais mal montée dehors en hiver) et surtout à cause du cheval, en qui je n’avais aucune confiance et qui me faisait presque peur… C’est la première fois que je ressentais cela. J’avoue que je suis donc restée un peu déçue et perplexe suite à cette expérience.

Et depuis je n’ai pas remonté, mais j’aime toujours autant les chevaux et je pense garder cette passion toute ma vie. Et vous quelle est votre passion?


Vous pouvez me retrouver sur Instagram, Facebook & Twitter
Et n’hésitez pas à me suivre pour ne rien louper sur mon blog!
LittleNastyGirl.