Regime alimentaire en cas de constipation chronique

La constipation occasionnelle est le plus souvent due à une alimentation pauvre en fibres et un manque d'hydratation. Mais il y a aussi des aliments qui ralentissent le transit et favorisent la constipation. Sachez les éviter si vous êtes sujets à la constipation. La constipation occasionnelle touche une personne sur trois, majoritairement les femmes. Il suffit souvent d'ajouter des légumes verts riches en fibres, des fruits frais et de boire suffisamment et régulièrement tout au long de la journée pour que ce problème de transit passager disparaisse.

Mais parfois, certains choix nutritionnels empêchent l'intestin de se remettre au travail.

Quelle alimentation en cas de constipation ?

Pour retrouver un transit régulier, voici quelles sont les familles d'aliments à éviter absolument. L'immunoglobuline G IgG est une des protéines que l'on trouve dans le lait, le fromage et autres produits laitiers que l'on soupçonne de provoquer des problèmes gastro-intestinaux chez les personnes souffrant du syndrome de l'intestin irritable.

Il provoquerait aussi de la constipation chez les personnes qui ont un régime riche en produits laitiers. Si vous ne pouvez passer une journée sans lait, il est préférable de consommer du lait fermenté qui renferme une grande quantité de bactéries lactiques vivantes les probiotiques qui équilibrent le microbiote intestinal.

Que ce soient les gâteaux de votre boulanger ou les cookies industriels, toutes ces douceurs ont en commun d'être riches en matières grasses, pauvres en fibres et très pauvres en eau. Bref, elles ont tout pour constiper.

Regime alimentaire en cas de constipation chronique

Si vous ne pouvez terminer votre repas sans une petite douceur, choisissez des desserts riches en fibres : un bol de framboises, une poire cuite au four ou encore une barre aux flocons d'avoine et aux fruits secs. On sait tous que le menu du fast food est riche en graisses et pauvre en fibres. Ce que l'on sait moins c'est qu'après un tel menu, notre intestin met beaucoup plus de temps à effectuer son travail d'évacuation.

Tout simplement parce que le sel des aliments capte l'eau de l'intestin, qui en a besoin pour éliminer les déchets. Donc, pour accompagner votre menu au fast food, oubliez les sodas et buvez au moins 1,5 litre d'eau dans la journée.

Vous avez choisi ce régime riche en viandesen légumes et en graines en pensant faire disparaître vos problèmes de digestion et voilà que vous êtes à nouveau constipé?

Exercice de gym pour perdre du poids xls

Rien de plus normal! Or les glucides fermentescibles servent de nourriture pour les probiotiques, dont notre intestin a besoin pour bien fonctionner" explique la diététicienne Leslie Bonci. Si les légumes et les fruits sont conseillés en cas de constipation, les bananes sont les seuls fruits qui font exception.

Lorsqu'elles viennent d'être cueillies et qu'elles sont à peine mûres, le sucre qu'elles contiennent se trouve à l'état d'amidon, ce qui peut à la fois causer ou aggraver une constipation. Pour cela, mangez deux ou trois fruits. Et plus particulièrement des pommes, des poires, des pêches, des prunes et des mangues.

Misez aussi sur les légumes riches en fibres tels que les poireaux, le céleri, le fenouil, les haricots verts, la laitue. Vous pouvez aussi ajouter à votre alimentation un peu de son de blé, de manière très progressive.

Et, dans la mesure du possible, faites une petite marche digestive après les repas. La diététicienne Thérèse Ferrari, auteur de recettes gourmandes pour votre confort digestif éd. Granchernous livre ses conseils pour adopter au quotidien un régime anticonstipation.

Sous forme de carrés ou en gélules, certaines fibres peuvent vous faire du bien si vous souffrez de constipation. A mâcher : ces petits carrés riches en fibres de figues et de rhubarbe accélèrent le transit intestinal.

Regime alimentaire en cas de constipation chronique

Carré transit, Gayelord Hauser, 7. A avaler : ces gélules à base de prébiotiques fructo-oligo-saccharides et de fibres alimentaires issues du tamarin, du pruneau et de la pectine de pomme améliorent la motricité intestinale. Transifine, laboratoires Léro,