Caries clinical examination

The histological changes that occur during the caries process and their effect on the clinical appearance of caries lesions are explained. In addition, several caries classification systems based on visual detection criteria and designed to allow staging are presented. Consideration is also given to currently marketed detection aids, including methods involving light fluorescence, transillumination, and radiography.

In each case, a summary of the detection performance, based on available supporting evidence, is tabulated together with advice on appropriate clinical application. The reader will find the text to be clearly written and informative, with many supporting clinical images. She was a faculty member at Indiana University from untildirecting their graduate residency program in Preventive Dentistry. She has published and lectured nationally and internationally on prevention and management of dental caries serving on editorial boards and as reviewer for numerous scientific and dental journals.

She is the author of 45 peer-reviewed journal articles and several book chapters.

In he was accredite Commentaire Helps the clinician to detect early signs of dental caries and to assess caries activity optimally.

Caries activity ; Caries lesion stages ; Dental clinical examination ; Hidden Caries ; Tooth surface. ABSTRACT : Dental caries was evaluated in 58 children with low birth weight g and in a control group of 58 children with birth weights greater than g. All children were examined for their caries experience using a standardized clinical examination.

The results showed a higher prevalence of caries in the children with low birth weight It was concluded that children with low birth weight have a greater risk of dental caries than others. RESUME : La prévalence de la carie dentaire a été évaluée chez 58 enfants qui avaient un faible poids à la naissance g et chez un groupe témoin de 58 enfants avec un poids à la naissance supérieur à g.

Un examen bucco-dentaire standardisé a été réalisé sur tous ces enfants en vue de dépister les lésions carieuses. Ainsi peut-on conclure que les enfants de faible poids à la naissance sont plus exposés à la carie dentaire que les autres.

Selon la définition classique, l'enfant de faible poids à la naissance PN est celui dont le poids de naissance à terme est inférieur à g. Bien que certains auteurs tels que Madani et al. Depuis quelques années, les enfants de faible PN font l'objet d'une attention particulière. Cette préoccupation médicale s'explique par les taux élevés de morbidité et de mortalité chez ces enfants.

Sur le plan bucco-dentaire, Grahnen et al. Nous avons voulu à travers ce travail évaluer la prédisposition des enfants de faible PN à la carie dentaire pour savoir s'ils constituent un groupe à risque nécessitant une prévention particulière et une prise en charge précoce. Nous avons dépisté dans les établissements préscolaires de Monastir Tunisie 58 enfants âgés de 3, 4 et 5 ans ayant un faible PN compris entre g et g. Comme groupe témoin, nous avons choisi au hasard 58 enfants de PN supérieur à g Tableau 1.

Comment perdre 4 kilos en 5 jours francs

Un examen bucco-dentaire standardisé de tous ces enfants permet d'établir la prévalence de la carie dentaire chez eux.

La répartition des enfants selon leur PN montre que les effectifs de certaines classes de poids sont faibles Tableau 2 ; nous procédons à un regroupement des données en deux classes pour faciliter l'analyse statistique. L'analyse statistique montre que l'indice dents cariées-absentes-obturées CAO augmente avec l'âge Tableau 4ce qui est tout à fait logique: plus la dent reste sur l'arcade, plus elle risque de se carier.

Les résultats de notre étude concordent avec ceux de l'étude de Fadavi et al. La carie dentaire étant multifactorielle, d'autres éléments que le PN niveau socio-économique, hygiène bucco-dentaire, alimentation etc.

Cependant les enfants de faible PN présentent une importante morbidité avec une prise plus accrue de médicaments sirop ; ils sont aussi plus exposés aux altérations dentaires de structure Noren [3].

Enfin ces enfants sont en outre plus "maternisés" par les parents, d'où une surconsommation de sucreries. Ces facteurs peuvent expliquer en partie leur prédisposition à la carie dentaire. A côté d'une importante morbidité, les enfants de faible PN présentent une plus grande susceptibilité à la carie dentaire. Ils doivent donc faire l'objet d'une attention particulière de la part des parents, des pédodontistes et des pédiatres. Un programme spécial de prévention serait nécessaire.

Subscribe via RSS. Volume 25, number 11, November WHO Bulletin. Pan American Journal of Public Health. Main Search Contact.